L’Appel Canadien: Pourquoi j’y vais? (Partie 1)

  Avant d’évoquer comment je me suis retrouve à demander (puis obtenir) un PVT Canada, il est important de revenir un peu sur mon parcours. Voici la 1ère partie de mon aventure.

Bonjour à tous,

Pour ce 1er article, je me propose de vous expliquer pourquoi je pars vivre et travailler à l’étranger.

Tout d’abord, il faut savoir que j’ai toujours aimé voyager, même si je ne l’ai pas fait autant que je le voulais. Pourtant, mes parents m’ont envoyé en colonie étant petit mais également dans des échanges d’élèves entre établissements lorsque j’étais au collège. C’est ainsi que je me suis retrouver 2 fois 3 semaines, au coeur des années 90, aux USA. J’étais dans la ville de Little Rock en Arkansas, état dans lequel Bill Clinton était gouverneur. Le dépaysement était total. Même si j’étais timide, j’ai adoré l’expérience, malgré quelques difficultés lors de mon second séjour.

1ère fois au Canada

Le 2ème voyage qui m’a marqué a eut lieu en 2002. J’ai répondu à l’appel du Pape Jean Paul II lors des Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ) qui se sont tenues dans la ville de Toronto, en Ontario, au Canada. J’y suis allé en étant tout juste majeur. Québec, Montréal, Toronto, triptyque de villes célèbres que nous avons visité avec la communauté Saint Jean. Dans notre bus scolaire jaune, nous avons pu voir du pays, se retrouver dans des communautés et dans des foyers locaux pour un peu mieux connaître cette région. Je me suis toujours dit, de retour en France, que je reviendrai un jour, au moins en temps que touriste. Cela sera chose faite en 2018.

Le Vietnam: le déclic 6 ans avant

Finalement, je ne suis plus beaucoup parti par la suite, notamment pendant mes études supérieures. Alors que mon expérience de professeur s’achevait en 2012, un ami me propose un Road Trip de 2 semaines et demi au Vietnam. Banco. Nous voilà parti dans l’ancienne Indochine pour des vacances ressourçantes, pleines de rencontres, d’aventures.  Étant du genre à tout planifier, je voulais repartir pour avoir une expérience à l’étranger, mais en ayant un travail avant d’arriver sur place. J’ai donc cherché un Volontariat International en Entreprise (VIE) mais je n’avais pas un profil ni un parcours professionnel qui m’ont permis d’obtenir le précieux sésame. J’ai donc trouver un emploi de dessinateur en bureau d’étude dans l’entreprise Legrand. Mais le désir d’ailleurs était toujours présent…

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s